Skip to content

Qu’est-ce que le change ?

Lorsque vous effectuez une transaction en bitcoins, vous vous rendrez compte – il vaudrait mieux que vous vous en rendiez compte – que votre change est retourné à une adresse que vous ne connaissez pas. Pire encore, vous verrez peut-être que tous vos bitcoins ont disparu de votre wallet ! Pas d’inquiétude : personne n’a intercepté votre transaction. Il s’agit simplement d’une adresse de change, et en comprendre le fonctionnement vous évitera de perdre beaucoup d’argent.

 

Bitcoin est aussi un système monétaire…

C’est maintenant que la distinction opérée en prémisse de ce FAQ ici va être utile : quand vous dépensez des bitcoins, vous ne dépensez pas littéralement des bitcoins mais des unspent outputs (des sorties non-dépensées) qui possèdent une valeur en bitcoins. Cela a l’air contre-intuitif mais, vraiment, l’argent liquide fonctionne de la même manière ! Car il ne faut pas oublier que Satoshi Nakamoto a présenté Bitcoin comme un système monétaire, avant toute chose.

Figurez-vous ces unspent outputs comme des billets, par exemple, de billets suisses. Imaginons que vous alliez acheter du pain à la boulangerie, et vous voulez payer un montant de 2 CHF et dans votre porte-monnaie, vous n’avez pour l’instant qu’un billet de 10 CHF. Qu’allez-vous faire ? Vous ne pouvez pas déchirer votre billet de 10 CHF pour en donner un morceau qui vaudrait 2 CHF. Vous allez devoir dépenser tout ce qu’il y a dans votre porte-monnaie (votre billet de 10 CHF) pour pouvoir payer votre facture de 2 CHF. Cela générera un change de 8 CHF, que le vendeur doit vous donner.

Comme l’argent fiduciaire est contrôlé par l’État, seul ce dernier est en droit de produire les différentes dénominations de la devise nationale. Ainsi, il y a des dénominations fixes. En ce qui concerne la Suisse, il y a des billets de 10, 20, 50, 100, 200 et 1000 CHF ainsi que des pièces de 0.05, 0.1, 0.2, 0.5, 1, 2 et 5 CHF. Le vendeur va donc devoir vous rendre votre change de 8 CHF en utilisant une combinaison de ces différentes dénominations. Il vous rendra par exemple une pièce de 5 CHF, une pièce de 2 CHF et une pièce de 1 CHF.

Bitcoin ne fonctionne pas autrement. À ceci près que…

 

…mais un système monétaire mis à jour.

Les pièces et billets de francs suisses sont comme des unspent outputs en bitcoins. Ce ne sont pas littéralement des francs, mais des objets possédant une valeur en francs. Les unspent outputs sont des objets possédant une valeur en bitcoins. Vous ne pouvez pas déchirer un unspent output de 10 bitcoins de sorte à n’en donner que 2. Non, vous devez dépenser l’entièreté de cet unspent output ; le receveur vous renverra alors le change de 8 bitcoins.

Mais à la différence de l’argent fiduciaire, Bitcoin peut créer des unspent outputs ayant n’importe quelle valeur. C’est comme si le boulanger vous rendait un billet de 8 CHF (ce qui bien sûr n’existe pas). De même, Bitcoin va créer un unspent output de 8 bitcoins en retour de votre paiement. En terminologie Bitcoin, vous avez des unspent outputs dans votre wallet, qui vont servir d’inputs à de futures transactions.

Votre wallet cependant ne vous indique pas le nombre et la valeur d’unspent outputs que vous avez. Plutôt, il les additionne pour vous donner une valeur totale, par exemple 130 bitcoins qui peuvent être la somme d’1 unspent output de 130 BTC ou de 2 unspent outputs de 65 BTC, ou de 130 unspent ouputs de 1 BTC, etc. : le fait est que nous ne le savons pas ! Tout cela dépend de vos transactions antérieures et du change que vous en avez tiré. Une chose est sûre : ces unspent outputs sont fixes et déterminés, et fonctionnent comme des pièces de monnaie.

Exemple pratique

Si vous jetez un coup d’oeil à cette transaction, vous verrez que l’adresse de l’envoyeur contenait 10.89 bitcoins en unspent outputs. Il a ensuite effectué une transaction pour un service qui coûtait 10 bitcoins. Ce qui s’est passé, c’est que son wallet contenait un unspent output de 10.89 bitcoins, qui provenait d’une ancienne transaction. Il va donc dépenser l’entièreté de ses 10.89 bitcoins, même si au final cela ne lui coûte que 10.

Il va ainsi y avoir deux outputs : un unspent output de 10 bitcoins (pour le paiement) et un de 0.89 bitcoin qui est le change. L’unspent output original de 10.89 bitcoins a été détruit et refondu, de sorte qu’il ne pourra jamais être dépensé à nouveau.

Dans cette transaction, les frais de transfert étaient de 0 bitcoin. S’il y avait eu une taxe, cette taxe serait la différence entre les inputs et les outputs. Dans notre cas, si après que l’acheteur a transféré ses 10.89 bitcoins, le vendeur en reçoit 10.88, c’est que la taxe était de 0.01 bitcoins. Pour comprendre pourquoi cela se passe de la sorte, vous pouvez vous référer à la page « Combien coûtent les frais de transfert?« .

 

Mais qu’advient-t-il du change ?

Est-ce que le change de 0.89 bitcoin a être renvoyé à l’adresse depuis laquelle vous avez fait votre transaction ? Non. Il va être envoyé à une nouvelle adresse, à laquelle vous pouvez accéder. En effet, votre wallet contient les clés privées permettant d’accéder à ces adresses de change. Il faut dire que ces adresses de change sont des adresses parfaitement fonctionnelle que vous pouvez, si vous le voulez, utiliser pour recevoir et envoyer des bitcoins à nouveau.

Le problème est : comment trouver ces adresses de change ? Si vous utilisez un certain type de wallet dit déterministe, cela ne posera pas de problème. Mais si ce n’est pas le cas, vous risquez d’être bien confus et fâché d’avoir perdu de l’argent, lorsque les bitcoins d’une adresse de change ne sont pas réclamés, ils reviennent aux mineurs de la blockchain…

 

Et c’est pour cela qu’il faut maintenant essayer de comprendre ce que sont les adresses de change exactement.

Lire la suite :