Skip to content

Comment faire pour ne pas perdre d’argent à cause des adresses de change ?

NB : il est important de lire cette page avant de continuer sur celle-ci. Vous y trouverez déjà de nombreux exemples à ne pas suivre en matière de gestion des adresses de change.

 

Si vous utilisez un wallet de type Bitcoin-Qt (réservoir d’adresses aléatoires)

Comptez le nombre d’adresses créées et de transaction depuis votre dernière sauvegarde. Si ce nombre est plus grand de 80 (sur 100), alors faites de nouveau une sauvegarde. À moins que vous soyez un utilisateur très actif de Bitcoin, des sauvegardes hebdomadaires devraient suffire.

Vous pouvez aussi changer le nombre d’adresses dans le réservoir, qui est par défaut de 100. Si vous allez dans le fichier bitcoin.conf, vous pouvez définir un nombre très élevé d’adresses dans l’option -keypool. En tout cas plus grand que 100. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec ce système, vous devriez opter pour un wallet à réservoir déterministe, comme Electrum ou Armory.

Évitez également d’utiliser Bitcoin-Qt si vous voulez partager un wallet sur plusieurs appareils. Ce client Bitcoin n’a pas en effet été prévu pour être utilisé de cette manière – cela demande de mettre régulièrement à jour les adresses sur les deux ordinateurs, au risque de perdre des bitcoins. À l’inverse, Electrum et Armory ont justement été développés à cette fin.

 

Pour les autres cas de figure

Si vous utilisez un wallet à réservoir déterministe, vous pouvez créer un wallet dit « de contrôle uniquement » (en anglais « watching-only wallet« ) qui agit comme un moniteur d’adresses et non plus comme un portefeuille. Il vous faut impérativement faire une sauvegarde de ce wallet avant que vous le fassiez devenir un watching-only wallet, par exemple en en faisant une copie accessible hors-connexion, depuis laquelle il vous sera possible de signer vos transactions. Si vous sautez cette étape, tout ce que vous aurez accompli est d’avoir gelé à jamais les bitcoins sur votre wallet.

Lorsque vous importez un paper wallet dans un hot wallet (sur un ordinateur) et que vous voulez continuer à utiliser le paper wallet, renvoyez les bitcoins qui vous restent après une transaction sur le paper wallet. Vous pouvez aussi renvoyer le change sur votre paper wallet, via Mycelium par exemple. Vous pouvez aussi le faire via Blockchain.info dans l’option « dépense personnalisée » (custom spend). Le seul bémol de cette technique est qu’elle réduit considérablement votre anonymat.

Enfin, pour s’éviter des problèmes avec l’import de paper wallets sur un hot wallet, il vaut mieux le sweeper que l’importer. Quand vous sweepez un paper wallet, cela crée une transaction depuis le paper wallet vers une adresse d’un autre wallet (si possible un hot wallet). De la sorte, le paper wallet est entièrement vidé de ses bitcoins, et la clé privée du paper wallet ne sera plus jamais utilisée par votre hot wallet. Cette technique est particulièrement recommandée si ce n’est pas vous-même qui avez créé le paper wallet en question.

Articles connexes :