Skip to content

Comment utiliser les signatures multiples ?

Lorsque l’on parle de transactions à M-de-N, l’on parle du niveau de sécurité des signatures multiples. Autrement dit, combien d’autorisations sont requises parmi le nombre de signataires total. Une multisig 2-de-3 signifie qu’il y a 3 adresses Bitcoin possédant la clé privée pour dépenser les fonds stockés dessus, et que si l’on veut dépenser des bitcoins depuis cette adresse, il faut au moins l’autorisation de 2 signataires parmi les 3.

Ceci dit, l’on peut passer en revue les différents types de signatures multiples à disposition.

Dépôt fiduciaire : 2-de-3

C’est typiquement une situation de dépôt fiduciaire entre vendeur et acheteur, où l’agent d’entiercement ne peut pas voler d’argent : l’acheteur fait passer son argent dans une transaction 2-de-3 dont font partie le vendeur et un tiers de confiance. Si tout se passe bien, alors l’acheteur et le vendeur signent la transaction afin que ce dernier reçoive son argent. Si tout ne se passe pas bien, ils peuvent signer une transaction pour renvoyer l’argent à l’acheteur. S’ils ne peuvent se mettre d’accord, ils font appel au tiers qui arbitrera le litige et apposera sa signature à qui il estime la mériter.

Adresse de donation à faible confiance : 3-de-5

5 personnes de confiance possède chacun une clé privée pour l’adresse en question. 3 personnes au moins sont requises pour dépenser l’argent mais n’importe qui peut donner de l’argent à l’adresse en question. L’avantage de cette méthode est qu’elle réduit les risques d’usurpation, de piratage et de pertes encourues par le départ d’un des membres du groupe. Sur la blockchain sera inscrit quelles clés ont été utilisées parmi les 5 pour transmettre la transaction.

Wallet à signatures multiples : 2-de-2

Une clé privée se situe sur votre ordinateur principal, la seconde sur votre téléphone portable : vos bitcoins ne peuvent pas être dépensés sans une autorisation de vos deux appareils. Si quelqu’un voulait voler vos bitcoins, il devrait pirater vos deux appareils, ce qui est moins probable qu’un seul appareil.

Compte conjoint entre époux pour petites dépenses : 1-de-2

La signature d’un des deux époux est suffisant pour effectuer un achat.

Compte conjoint entre époux pour économies : 2-de-2

Les signatures des deux époux sont nécessaires pour dépenser de l’argent depuis ce compte, évitant ainsi les agissements malhonnêtes d’un des deux partis.

Compte d’économies créé par des parents pour leurs enfants : 2-de-3

L’enfant (ou les enfants, s’ils ont tous la même clé privée) peut dépenser l’argent avec l’accord d’au moins un de ses parents, et l’argent ne peut pas être retiré du compte sans l’accord des deux parents.

Conseil d’administration de 3 directeurs possédant les fonds de leur organisation : 2-de-3

Les fonds ne peuvent pas être dépensés à moins qu’au moins deux des directeurs ne soient d’accord. Plus l’organisation est grande, plus les valeurs de M et N peuvent être grandes : 3-de-5, 5-de-9, etc.

Sécurité commerciale : 2-de-3

Un commerce utilisant Bitcoin possède une clé privée en ligne et une clé privée de secours sous forme physique (par exemple, sous forme de papier). Une agence de sécurité, indépendant du commerce en question, possède en ligne la troisième clé privée et ne signera les transactions qu’après avoir vérifié certaines conditions – listes noires, limites de retrait par jour, etc. Si le commerce OU l’agence se font pirater leur hot wallet, les bitcoins ne peuvent pas être volés. Si l’agence de sécurité disparaît, le commerce peut alors utiliser la clé privée sous forme de papier pour accéder à ses fonds.

Contrats intelligents : 2-de-2

Il est possible d’utiliser Bitcoin comme une plateforme de contrats entre partis, via la blockchain. Comme dans un contrat classique, la signature des deux partis est requise pour que le contrat soit valide. Tumblebit, Coinswap et Lightning Network, entre autres, offrent de tels services.

 

Lire aussi :