Skip to content

Qu’est-ce qu’une adresse Bitcoin ?

Simplement dit, une adresse est la destination d’un paiement en bitcoins. Mais comment cela fonctionne-t-il exactement et qu’y a-t-il dans une adresse ? Une adresse Bitcoin est une série de lettres et de chiffres entre 26 et 35 caractères, qui peut être générée à tout moment et sans coût par les utilisateurs de Bitcoin, que ce soit via Bitcoin Core, leur propre wallet ou un exchange.

Les trois formats actuels d’adresse pour Bitcoin sont :

  1. P2PKH, qui commence par le nombre 1, eg: 1BvBMSEYstWetqTFn5Au4m4GFg7xJaNVN2.
  2. P2SH, qui commence par le nombre 3, eg: 3J98t1WpEZ73CNmQviecrnyiWrnqRhWNLy.
  3. Bech32, qui commence par l’ensemble bc1, eg: bc1qar0srrr7xfkvy5l643lydnw9re59gtzzwf5mdq.

Les propriétés fondamentales des adresses Bitcoin

  1. Les adresses Bitcoin sont comme des e-mails : elles permettent d’envoyer des informations d’un utilisateur à un autre. Mais contrairement aux e-mails, une adresse Bitcoin sert à envoyer une seule information. Le wallet d’un seul et même utilisateur contient de nombreuses adresses, et chacune devrait être utilisée pour une seule transaction à la fois, afin d’en garantir la sécurité et le pseudo-anonymat.
  2. Il est possible de générer des adresses sans connexion à Internet, et sans contact avec le réseau Bitcoin. Il y a des programmes gratuits de génération aléatoire de tas d’adresses, ce qui est particulièrement utile pour les sites d’e-commerce qui attribue à chaque acheteur en bitcoin une adresse générée dans ce « tas ». Les wallets déterministes peuvent générer une seed qui autorise les systèmes non-sécurisés (comme les serveurs web) à générer une quantité illimitée d’adresses sans pour autant pouvoir dépenser les bitcoins reçus.
  3. Les adresses Bitcoin de la première génération sont sensibles à la case, ce qui veut dire que le fait qu’une lettre soit en majuscule ou en minuscule change entièrement l’adresse. C’est pour cela qu’il est préférable de copier-coller les adresses Bitcoin. Si vous la taper directement au clavier, toute erreur provoquera, normalement, un rejet de la part du programme sur lequel vous utilisez Bitcoin. La probabilité qu’une adresse erronée soit acceptée malgré tout est de 1 sur 232  soit environ 1 sur 4,29 milliards.
    Les adresses de la nouvelle génération, le type bech32, sont insensible à la case quant à elles.

Preuve d’envoi et preuve de réception

La plupart des wallets Bitcoin offre la possibilité de signer un message qui prouve que le destinataire des fonds confirme le message. C’est une pratique utile pour finaliser un contrat qui soit vérifiable de manière cryptographique.

Quelques wallets proposent même d’avoir une adresse spécifiquement créée pour les authentifications, adresse qui ne devrait jamais être utilisée pour des transactions Bitcoin. Par exemple, quand vous vous loggerez sur votre compte, vous devrez fournir une signature électronique prouvant que vous êtes bien la même personne que celle avec l’adresse Bitcoin pré-négociée.

C’est ici qu’il faut adresser une spécificité propre à la cryptographique des crypto-monnaies. Les signatures en question prouvent seulement que l’on a reçu des bitcoins sur son adresse. Cela veut dire que l’on ne peut pas prouver avec quelconque signature que l’on a envoyé des fonds : il n’y a pas de moyen de prouver que l’on est bien l’envoyeur de la transaction.

Croire qu’il y a des adresses depuis lesquelles les fonds sont reçus est une erreur courante, encouragée par certains services d’archive des transactions Blockchain comme blockexplorer.comblockchain.info, ou blockr.io. Les transactions Bitcoin par nature ne doivent pas pouvoir être tracées jusqu’à l’envoyeur. Si l’on regarde une transaction Bitcoin au niveau du protocole informatique, il n’y a pas de partie qui code une adresse source.

 

Par analogie, les transactions Bitcoin sont comme des lettres que vous recevriez d’un tiers. L’enveloppe a été timbrée par un tiers, puis approuvée par le service de poste au moyen d’un tampon. Du moment que le service de poste a tamponné le timbre, vous ne pouvez plus réutiliser le timbre pour un second envoi. Autrement dit, vous ne pouvez pas utiliser cette enveloppe timbrée pour renvoyer une lettre : si vous voulez envoyer une lettre à ce tiers, il vous faudra utiliser vous-même une nouvelle enveloppe et un nouveau timbre.

Les adresses à signatures multiples

L’on peut aussi créer des adresses qui exigent une combinaison de plusieurs clés privées. Autrement dit, si la transaction exige deux clés privées, l’un et l’autre détenteur desdites clés privées ne pourra toucher les fonds de la transaction à signer que si les deux signent la transaction avec leur clé respective.

Voir : Qu’est-ce que les signatures multiples ?

Le contenu d’une adresse

La majorité des adresses Bitcoin ont 34 caractères, qui sont composées par les lettres de l’alphabet minuscule et majuscule ainsi que la série des chiffres arabes, à l’exception du o majuscule « O », du zéro « 0 », du i majuscule « I » et du l minuscule « l » pour éviter les confusions.

Les adresses bitcoin représente des nombres, et si elles sont plus ou moins longues, c’est parce que certains nombres commencent avec plusieurs zéros qui peuvent être omis (jusqu’à un certain point minimal, qui est de 26 caractères). Plusieurs caractères dans une adresse sont des sommes de contrôle qui vérifient les erreurs typographiques et les rejettent automatiquement ; mais qui permettent aussi de vérifier qu’une adresse de 33 caractères est une adresse valide et pas juste une adresse de 34 caractères où il manquerait un élément.

 

Les adresses ne contiennent pas de solde

Les adresses, contrairement à ce qui pourrait transparaître de certaines formulations disponibles, ne sont pas des wallets, ne sont pas des acomptes, et conséquemment, ne contiennent pas de solde. Elles reçoivent des fonds et quand l’on envoie des bitcoins, l’on n’en envoie pas depuis une adresse.

Cette mauvaise compréhension des adresses peut mener à des pertes d’argent, notamment en raison de la mécompréhension autour des adresses de change, à partir desquelles il faut impérativement retourner l’argent sur son wallet, au risque d’en perdre les fonds associés.

Voir à ce sujet : Que sont les adresses de change et comment y accéder ?