Skip to content

Qu’est-ce qu’un « wallet »?

De l’anglais wallet qui désigne un porte-monnaie, le « digital wallet » ou « porte-monnaie digital » est l’outil qui vous permet de conserver et d’utiliser vos bitcoins.

Toutefois, le terme « conserver » est sans doute galvaudé, car techniquement parlant, le wallet ne contient pas vos bitcoins. Ce qui contient les bitcoins, pour le dire ainsi, cela reste la blockchain, dans laquelle vos avoirs en bitcoins sont stockés. Ces avoirs en bitcoins sont cryptés sur le réseau et votre porte-monnaie contient de quoi décrypter vos informations et accéder à vos bitcoins.

Le système Bitcoin utilise une cryptographie à deux clés, une clé publique et une clé privée. L’on peut dire qu’un wallet est la collection de ces clés. Il existe plusieurs types de wallets : les software wallets, les online wallets, les physical wallets et les hardware wallets.

 

Software wallets

Les software wallets (porte-monnaie logiciels) sont des applications que vous installez sur votre appareil électronique et qui se connectent au réseau Bitcoin. Ils vous permettent de dépenser des bitcoins et contiennent les authentifications qui prouvent que vous êtes bien les détenteurs de vos bitcoins. Ces logiciels peuvent se diviser en deux sous-catégories : les clients complets (full clients), et les clients allégés (lightweight clients).

  • Les clients complets : ces logiciels contiennent une copie complète de toutes les transactions Bitcoin jamais effectuées, archivées dans la blockchain : c’est une copie de cette dernière. Éventuellement, ils peuvent contenir uniquement une sous-partie de la blockchain. Quoiqu’il en soit, la taille de la copie se comptant en dizaines de giga-octets, voire plus à l’avenir, elle ne convient pas à tous les ordinateurs.
  • Les clients allégés : ces logiciels consultent les clients complets pour envoyer et recevoir des transactions sans recourir à une copie complète de la blockchain. Ces logiciels sont plus rapides à installer, utilisent peu d’énergie et peu de bande passante, ce qui les rend adéquats pour les téléphones portables par exemple. Toutefois, si quelque chose arrive au serveur utilisé par le client, l’utilisateur ne peut être que passif. Dans tous les cas, client complet ou client allégé, il est essentiel de conserver ses clés à l’abri des regards

 

Online wallets

Les porte-monnaie en ligne sont des services sur internet, qui offrent les mêmes fonctionnalités que les software wallets, mais sont encore plus simples à utiliser puisqu’un tiers gère l’entretien du porte-monnaie. Les authentifications pour accéder aux bitcoins sont stockées par le site et non pas sur l’appareil de l’utilisateur. Ces services exigent une confiance totale de la part des utilisateurs à leur encontre. Des personnes offrant ces services animées de mauvaises intentions pourraient voler les clés des utilisateurs. Ou encore, si quoi que ce soit arrive au serveur du site, les bitcoins des utilisateurs à la merci de ce qui arrivera. Ce fut le cas avec Mt. Gox en 2011.

Il est généralement peu recommandé d’utiliser les porte-monnaie en ligne pour ces raisons.

 

Physical wallets

Les porte-monnaie physiques sont, comme leur nom l’indique, des bitcoins existant dans un format matériel. Cela peut s’agir de :

  • Paper wallets : des porte-monnaie imprimés sur une feuille de papier. Les meilleurs porte-monnaie en question doivent pouvoir générer une infinité d’adresses Bitcoin à partir d’une seule « seed ». Si les porte-monnaie sur papier sont générés correctement, ils peuvent être un moyen très sûr de conserver ses bitcoins, à condition de ne pas les perdre, évidemment.
  • Les pièces Bitcoin : ce sont des pièces en métal qui contiennent un morceau de papier possédant une valeur en bitcoins, recouverte par un hologramme. Lorsqu’un utilisateur veut utiliser la clé privée qui se trouve dans la pièce, il doit abîmer définitivement le hologramme, rendant ainsi la pièce sans valeur. Cette technique permet de n’utiliser les pièces Bitcoin qu’une seule fois. Leur utilisation reste toutefois marginale.

Dans les deux cas, il faudra à un moment ou à un autre que l’utilisateur utilise un programme de lecture pour pouvoir utiliser les bitcoins contenus sous ces formats physiques.

 

Hardware wallets

Source : Ladislav Mecir at English Wikipedia – Transferred from en.wikipedia to Commons., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=39061107

Enfin, les porte-monnaie hardware (votre ordinateur est le hardware qui permet d’utiliser des softwares) sont des porte-monnaie qui stockent vos clés dans une machine électronique. Cette machine produit des nouvelles adresses à chaque transaction, conservent vos clés de telle manière qu’elles ne peuvent pas être transférées – ce qui est possible avec les clés des software wallets qui produisent des clés mnémotechniques sous forme de texte.

Contrairement aux porte-monnaie sur papier, le porte-monnaie hardware peut recevoir et envoyer des transactions sans intermédiaire. Ils sont également immunisés contre les virus qui pourraient infecter les logiciels, et contre le piratage informatique. Le plus gros bémol reste évidemment leur utilisation marginale donc pas forcément reconnue tant par les commerces que par la loi, ainsi que leur prix souvent exorbitants.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *