Skip to content

Est-ce profitable de miner des bitcoins ?

Durant les premiers temps de Bitcoin, miner des nouveaux blocs pouvaient se faire simplement à l’aide de son ordinateur. Aujourd’hui, créer un nouveau requiert le calcul de plusieurs milliards d’opérations à la seconde. Il faut ainsi un matériel spécialisé et coûteux ainsi que des connaissances en informatique poussées. Si vous vous voulez vraiment vous lancer dans l’aventure, sachant que le capital de départ à investir peut aller jusqu’à plus de 20’000 dollars, vous pouvez trouvez toutes les informations nécessaires sur Bitcoinmining, qui est en phase d’être traduit en français.

 

Mais alors, miner n’est-il pas un gâchis d’énergie ?

Parfois il arrive que votre ordinateur chauffe, que vous entendiez le ventilateur se mettre en marche, sans doute parc que vous effectuez une tâche difficile (avoir ouvert plusieurs programmes en même temps).

Dites-vous que cela n’est rien comparé à l’énergie nécessaire aujourd’hui pour créer un bloc de la blockchain. Le processeur de votre ordinateur ne suffira pas. Toute cette énergie est néanmoins nécessaire pour sécuriser le réseau, et en cela, l’on ne peut pas dire que c’est du gâchis.

Et les serveurs des banques qui maintiennent les réseaux de paiement en ligne « gaspillent » aussi pas mal d’énergie, mais à l’inverse de Bitcoin, ils ne sont pas transparents sur leur consommation d’énergie. Dans tous les cas, quand un mineur dépense plus d’argent à alimenter son matériel de minage qu’à en recevoir, il décide généralement d’arrêter et de céder sa part aux mineurs plus puissants. Ce n’est pas à une course à qui se fera le plus d’argent, mais à qui aidera à mieux sécuriser le réseau.